Atelier de Jacqueline de La Baume-Dürrbach, d'après Pablo Picasso

Lot 164
Aller au lot
Estimation :
30000 - 50000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 90 000EUR
Atelier de Jacqueline de La Baume-Dürrbach, d'après Pablo Picasso

Jeune fille à la mandoline
Tapisserie d'Aubusson en laine et soie. Porte une signature
Picasso.10 et le monogramme de l'atelier CA en bas à droite au recto, au verso sur le cartel de l'atelier: Édition 2/3. Tissée en 1970, d'après le tableau de 1910.
Long. 293 - Larg. 218 cm
Provenance:
- Acquis auprès de l'Atelier de La Baume-Dürbach.
La tapisserie d'AUBUSSON commandée à Jacqueline de La Baume-
Dürrbach et les échanges épistolaires dont elle fut l'objet en témoignent: La Jeune fille à la mandoline d'après un tableau cubiste de Pablo Picasso datant de 1910 (conservé au MOMA à New York), fait partie des vingt-sept sujets (édités en 3 exemplaires chacun) dont l'artiste autorisa l'exclusivité de la reproduction à l'Atelier Dürrbach.
Picasso, mondialement connu pour sa création prolifique, est également soucieux de la duplication de son oeuvre sur de multiples supports.
C'est en 1951 qu'il s'intéresse à la tapisserie, lorsqu'il rencontre pour la première fois le couple de tisserands Jacqueline et René Dürrbach.
Séduit par ce nouveau média qui conserve toute la puissance et la rigueur du dessin, Picasso y voit un moyen de diffuser l'art moderne afin qu'il soit apprécié par le plus grand nombre. Leur collaboration débutera en 1954, dans l'atelier du couple à Cavalaire, et conduira, à l'issue de longs mois de travail pour chacune à la transposition de ces 27 oeuvres de Picasso, dont Les Arlequins, Guernica et cette Jeune fille à la mandoline. Aujourd'hui, il est possible d'admirer ces tapisseries dans de grandes collections, telles que celle de la famille Rockfeller ou dans différents musées à travers le monde, comme Guernica dans la salle des délibérations de l'ONU à New York.
L'éclatement du volume en différentes facettes nous offre l'opportunité d'apprécier la grâce de la jeune femme sous différents angles.
Picasso casse la représentation de son modèle par la fragmentation du sujet mais également en utilisant une pale
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue