Antoine WATTEAU (1684-1721)

Lot 1
Got to lot
Estimation :
50000 - 60000 EUR
Result without fees
Result : 78 000EUR
Antoine WATTEAU (1684-1721)
Femme allongée sur un coude tenant un éventail Crayon noir et sanguine. Inscription en bas à gauche A. Watteau. Rousseurs Haut. 11,4 - Larg. 15,5 cm Provenance: Ancienne collection Gault de Saint Germain, selon Parker et Mathey; Ancienne collection Daniel Saint (1778-1847), peut-être sa vente, Paris, Hôtel Drouot, 4-7 mai 1846; Ancienne collection de Madame Chauffard. Exposition: Copenhague, 1935, n° 108, (étiquette au verso de l'encadrement). Bibliographie: - PARKER et MATHEY, Antoine Watteau, catalogue complet de son oeuvre dessinée, Paris, 1957, tome II, n° 567, reproduit. - M. Morgan GRASSELLI, The Drawings of Antoine Watteau, thèse de doctorat, Cambridge, Harvard University, 1987, vol. I, p. 391-392 et note 26, n° 297, fig. 483. - P. ROSENBERG et L.-A. PRAT, Antoine Watteau, catalogue raisonné des dessins, volume II, Milan, 1996, éditions Leonardo Arte, n° 493, reproduit. Ce dessin a été rapproché de La Promenade, tableau connu grâce à une gravure de Mercier datée vers 1713-1715. La figure apparaît à l'arrière-plan de cette composition dans une pose allongée, mais avec une attitude différente. Selon Grasselli, le dessin pourrait avoir été exécuté vers 1717-1719, et plutôt vers 1716-1717 pour Rosenberg et Prat (voir opus cité supra p. 824). La mine de plomb est utilisée pour le vêtement tandis que la sanguine vient rehausser les carnations. La pose nonchalante exprime à merveille le repos dans l'herbe au cours d'une promenade, tandis que le regard du modèle fixe un point qui nous échappe dans le lointain. Nous sommes à la fois au plus près d'elle, avec cette acuité du dessin centré sur la main tenant l'éventail fermé, et éloignés par ce regard qui nous échappe et nous intrigue: sur quoi fixe-t-elle son attention? Un paysage charmant l'attire-t-elle dans une rêverie intime? Écoutet- elle le chant d'un oiseau ou le murmure d'un ruisseau, le vent coulissant dans un feuillage? Ou écoute-t-elle d'une oreille un compagnon devisant à ses côtés, tout en pensant à autre
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue